Mannele Vegan

Mannele vegan

Retrouvez ici ma recette des mannele vegan, réalisée sans oeufs ni produits laitiers, mais toujours aussi délicieuse.

Brioche de la Saint Nicolas

Pour ceux qui ne seraient pas familier avec le terme mannele (ou manala, dans le Haut Rhin), il s’agit d’une petite brioche en forme de bonhomme. Elle est dégustée en Alsace au moment de la Saint Nicolas, le 6 décembre. Le mannele est censé représenter Saint Nicolas ou bien les 3 enfants qu’il a sauvé du Père Fouettard. Mes connaissances sur le sujet s’arrêtent ici ! 

Petite, je n’aurais manqué pour rien au monde le cortège de la Saint Nicolas et la distribution de mannele qui s’en suivait. Ensuite, le soir venu, je déposais mes chaussures devant la porte d’entrée, avec quelques carottes pour l’âne de Saint Nicolas. Quelque heures (ok, peut-être minutes) plus tard, les carottes avaient disparu et les chaussures étaient pleines de friandises et petits cadeaux. Je garde des souvenirs délicieux de ces rendez-vous annuels. 

Réalisation des Mannele

Plus grande, et loin de mon Alsace chérie, j’ai continué à célébrer la Saint Nicolas en confectionnant des Mannele maison pour mes proches et moi. 
L’année dernière, je me suis lancée pour la première fois dans la réalisation de Mannele vegan. J’avais suivi mes intuitions pour les mesures et les ingrédients, cependant le résultat n’était celui que j’avais escompté.
Cette année j’ai décidé d’y mettre un peu plus d’énergie et j’ai fait plusieurs tests pour pouvoir enfin vous présenter LA recette de Mannele vegan.

Je n’ai utilisé que des ingrédients simples, à priori vous ne devriez pas avoir de souci de ce côté là.  Notez que la margarine est indispensable malheureusement pour retrouver le goût original des Mannele. J’ai essayé avec de l’huile de coco désodorisée puis de l’huile de tournesol, et le résultats est bien moins bon. Vous pouvez toutefois trouver aujourd’hui sans problème de la margarine bio, sans huile de palme et dont la composition ne fait pas 10 lignes. 

Recette des Mannele vegan

Pour 6 mannele de taille moyenne (j’utilise un emporte-pièce de 15cm de longueur)
Temps de préparation et de repos : 3 heures
Temps de cuisson : 15 minutes

Ingrédients

600g de farine type 55
1 levure de boulanger (à défaut, 1 sachet de levure boulangère sèche)
300 ml de lait de soja tiède
50g de sucre
1 c.a.s de compote de pommes
60g de margarine
1 pincée de sel
Un peu de lait et de sucre brun pour réaliser la dorure

Préparation

Dans un récipient, faites chauffer un peu votre lait pour qu’il soit tiède. Délayez-y la levure et laissez de côté environ 10 minutes. 
Dans un bol, sablez la farine avec la margarine. Ajoutez votre pincée de sel. Dans un second bol, mélangez énergiquement le sucre avec la compote de pommes. Versez cette préparation dans votre premier bol puis pétrissez. 
Versez petit à petit la préparation lait-levure dans votre bol, tout en continuant de pétrir, jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et souple. La pâte ne doit pas trop coller aux doigts. Si c’est le cas, ajoutez un peu de farine. 

Formez une boule, couvrez d’un torchon et laissez gonfler pendant au moins 1h30 dans un endroit chaud. En ce qui me concerne, je place le saladier juste à côté d’un radiateur. 
Après le temps de repos, la pâte doit avoir doublé de volume. Disposez-la sur votre plan de travail fariné et dégazez. Formez 6 petites boules que vous travaillerez une à une. Étalez légèrement la pâte puis formez les mannele à l’aide d’un emporte pièce. Vous pouvez également les façonner à la main, le résultat sera juste une peu plus brouillon. 
Disposez vos mannele sur une plaque allant au four, sur une feuille de papier sulfurisé. Couvrez, puis laissez gonfler encore au moins une heure dans un endroit chaud et sec. 

Enfin, faites chauffer une cuillère à soupe de lait avec un peu de sucre brun. Badigeonner vos mannele de cette préparation à l’aide d’un pinceau. Faites cuire au four préalablement préchauffé à 180°C pendant 15 minutes. Les mannele vegan sont prêts lorsqu’ils sont dorés. 

Bon appétit !  

2 commentaires

  1. Merci pour cette recette 🙂 Le goût de levure est vraiment trop fort pour moi cependant : j’ai l’impression que les männele sont alcoolisé ! J’essaierai avec moins une prochaine fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *